Vecteurs, vehicules et victimes : le VIH/sida et les droits humains des femmes au Canada

Le présent document montre que, bien que les femmes au Canada ne soient pas nécessairement soumises à  l’extrême subordination que vivent plusieurs de leurs soeurs dans d’autres régions du monde, l’inégalité et les violations de droits humains contribuent encore à  leur vulnérabilité et aux défis qu’elles rencontrent dans la tentative d’accès à  des traitements pour le VIH/sida.

Au Canada comme dans d’autres parties du monde, les femmes sont particulièrement vulnérables au VIH/sida si elles vivent dans la pauvreté, s’injectent des drogues, sont autochtones, travailleuses sexuelles, ou venues de pays o๠le VIH est endémique; mais la vulnérabilité s’étend à toutes les femmes qui n’ont peut-être pas conscience des risques qui les guettent, et qui n’arrivent pas à contrà´ler tous les éléments qu’implique le sécurisexe ou l’usage plus sécuritaire de drogue.

Cet article a été publié dans Anglais, Français, Publications, Rapports. Publication Topics: . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.
Auteur
Sujet
Type de document
Langue