Les recommandations des CDC sur le test de routine pour le VIH : légalement, pas si routinières – Revue VIH/sida, droit et politiques 11(2/3)

Dans le présent article de fond, Ann Hilton Fisher, Catherine Hanssens et David I. Schulman (de l’ABA) analysent les nouvelles lignes directrices en matière de test du VIH qu’ont publiées les U.S. Centers for Disease Control and Prevention (CDC), et constatent qu’elles laissent à  désirer. Les auteurs soutiennent que la recommandation des CDC de laisser tomber l’étape du consentement éclairé et écrit, à  l’égard du test du VIH, se fonde principalement sur l’hypothèse erronée d’après laquelle le processus d’obtention d’un consentement éclairé constitue un obstacle au test; ils affirment que, au contraire, une procédure accélérée de test du VIH, à  l’aide d’une détection rapide ainsi que d’un counselling adapté aux besoins de chaque individu, s’avère efficace tout en préservant le consentement éclairé.

Cet article a été publié dans Anglais, Français, Articles de périodiques, Publications. Publication Topics: . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.
Auteur
Sujet
Type de document
Langue