Des représentants du Réseau juridique canadien VIH/sida et de la HIV & AIDS Legal Clinic Ontario s’adresseront au Comité permanent de la citoyenneté et de l’immigration de la Chambre des communes

OTTAWA, 17 novembre 2017 — En vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés (« LIPR »), les étrangers sont inadmissibles à vivre au Canada si l’on peut raisonnablement s’attendre à ce que leur état de santé exerce un « fardeau excessif » sur les services sociaux ou de santé, ou si un des membres de leur famille est inadmissible. En raison du coût élevé des médicaments antirétroviraux, les personnes vivant avec le VIH sont généralement considérées comme étant médicalement inadmissibles.

 

Cet article a été publié dans Anglais, Français, Immigration et séjour, News, Our Work. Publication Topics: . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.
Auteur
Sujet
Langue