Prévenir et protéger : rehausser À  la fois le test du VIH et les droits humains, au Canada

PrevProt-E
On peut s’y prendre de diverses manières, dans la poursuite du but de faire en sorte que les services de test du VIH soient largement accessibles et utilisés. Au palier fédéral et dans certaines provinces, au Canada, les gouvernements affirment leur engagement à des réponses au VIH/sida qui sont fondées sur les droits humains. Cela ne signifie pas uniquement d’assurer que le test du VIH soit accessible, dans le cadre de la protection et de la promotion du droit à la santé, mais implique également que l’incarnation des principes et des protections des droits de la personne est, ou devrait être, au coeur de toutes les décisions sur les politiques liées au VIH.

Dans le présent document, nous examinerons des développements au Canada, et les préoccupations qu’ils soulèvent en relation avec les droits humains. En particulier, nous examinerons les implications liées au test « de routine » (ou « à option de retrait ») pour les femmes enceintes, et à l’utilisation de tests rapides. Nous présenterons des conclusions et des recommandations sur les manières d’accroître l’accès au test du VIH tout en respectant, en protégeant et en réalisant les droits de la personne.

Cet article a été publié dans Anglais, Français, Publications, Rapports. Publication Topics: , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.
Auteur
Sujet
Type de document
Langue