Le test de sérodiagnostic du VIH et la grossesse : Aspects médicaux et juridiques du débat d’orientation politique

Le test de sérodiagnostic du VIH et la grossesse : Aspects médicaux et juridiques du débat d'orientation politique
Le présent document a pour objectif d’analyser les questions suivantes pour guider l’élaboration de cette politique:

  • Le test du VIH devrait-il être offert à toutes les femmes enceintes, ou seulement à celles qui semblent être exposées à un risque particulier d’infection à VIH?
  • Le test du VIH devrait-il être obligatoire pour les femmes enceintes, ou devrait-il être facultatif?
  • Les médecins devraient-ils être tenus d’obtenir le consentement éclairé de la femme enceinte avant de lui administrer un test du VIH, ou peuvent-ils laisser tomber cette exigence?
  • Le test du VIH pour les femmes enceintes devrait-il être qualifié de test «de routine»?
  • Quels soutiens additionnels sont nécessaires pour assurer l’efficacité des politiques provinciales et territoriales concernant l’administration du test du VIH aux femmes enceintes au Canada?

Au coeur du débat réside la question de savoir dans quelle mesure les droits d’une femme séropositive enceinte peuvent être ignorés pour protéger la santé du fœtus qu’elle porte. La nécessité d’évaluer le conflit potentiel entre les intérêts de la mère et ceux du fœtus que présente l’administration du test du VIH aux femmes enceintes et de parvenir à un équilibre entre eux, dans le respect du droit canadien actuel, est donc au centre de l’analyse des questions qui précèdent.

Cet article a été publié dans Anglais, Français, Publications, Rapports. Publication Topics: , . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.
Auteur
Sujet
Type de document
Langue