Les organismes de santé et de droits humains sont déçus du refus d’entendre le point de vue d’un groupe de travailleuses sexuelles, dans une affaire historique

Cet article a été publié dans Anglais, Français, News. Publication Topics: . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.
Auteur
Sujet
Langue