Le gouvernement annule des pourparlers concernant une mesure de réduction des méfaits cruciale dans les prisons canadiennes

TORONTO, 17 janvier 2017 — Dans un revirement décevant de la part d’un gouvernement qui prétend appuyer la réduction des méfaits et les « politiques fondées sur des données », le Gouvernement du Canada a renoncé à un exercice planifié de médiation, préférant gaspiller de l’argent en frais d’avocats pour résister à l’implantation de services de réduction des méfaits fondés sur des données, en prison. Pour l’instant, les détenus continueront de contracter indûment des infections évitables, ce qui est fort coûteux pour les efforts de santé publique et les deniers publics canadiens.

Cet article a été publié dans Anglais, Français, News, Our Work, Prisons, Pub Language. Publication Topics: . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.
Auteur
Sujet
Langue