Élections 2015 : Maintenir le VIH et les droits humains à l’ordre du jour

Le 19 octobre 2015, les électeurs canadiens auront l’occasion de décider quel type de gouvernement ils désirent — un gouvernement qui tient compte des données probantes et qui respecte les droits humains et le droit à la santé de tous et toutes, ou un qui perpétue des politiques désuètes et malavisées dont les conséquences dévastatrices pour la santé individuelle et la santé publique sont démontrées.

Le Réseau juridique a envoyé un questionnaire à chacun des principaux partis politiques fédéraux — le Bloc Québécois, le Parti conservateur du Canada, le Parti vert du Canada, le Parti libéral du Canada et le Nouveau Parti démocratique du Canada. Nos questions cernent leurs positions sur six enjeux cruciaux liés au VIH et aux droits humains :

  • le financement adéquat d’une stratégie fédérale actualisée sur le VIH et le sida (lire notre article de blogue avec les Partenaires nationaux, publié dans le Huffington Post);
  • les services de consommation supervisée;
  • les programmes de seringues en prison;
  • la santé et les droits des travailleuse(-eur)s du sexe;
  • les droits LGBTI au pays et dans le monde; et
  • l’accès équitable aux médicaments.

Lisez nos questions et les réponses des partis ci-dessous. Surveillez régulièrement cette page (www.aidslaw.ca/elections2015); nous y publierons une série d’articles de blogue quotidiens commentant et analysant les réponses des partis à ces questions d’importance.


Questionnaire et réponses


Articles de blogue

Cet article a été publié dans Accès aux médicaments, Politiques sur les drogues, Anglais, Français, Droits des LGBTI, Our Work, Prisons, Travail du sexe. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.