La fermeture des salons de tatouage ne fera qu’exacerber la propagation de maladies infectieuses hors prisons – texte d’opinion publié dans le Toronto Star

Des programmes de tatoutage plus sécuritaire devraient être mis en œuvre dans toutes les prisons du Canada, affirme Leon Mar, directeur des communications, dans ce texte d’opinion publié à l’occasion de la Journée mondiale du sida, dans le Toronto Star.

Cet article a été publié dans Plaidoyer, Anglais, Français, Publications. Publication Topics: . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.
Auteur
Sujet
Type de document
Langue