Un progrès important quoique mince, en cette journée mondiale du sida

Aujourd’hui, après des années de plaidoyer par des organismes communautaires, le gouvernement fédéral et celui de l’Ontario ont finalement reconnu la nécessité de limiter la « surcriminalisation du VIH » au Canada. Ils ont tous deux fait un premier pas en ce sens – spécifiquement en reconnaissant qu’une personne vivant avec le VIH dont la charge virale est supprimée ne devrait pas être l’objet de poursuites criminelles puisque de telles accusations contrediraient les connaissances scientifiques.

Cet article a été publié dans Anglais, Français, News. Publication Topics: . Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.
Auteur
Sujet
Langue