Alison Symington

Alison s’est jointe au personnel du Réseau juridique en 2007.

Au Réseau juridique, ses travaux de recherche, de plaidoyer et d’éducation portent principalement sur des enjeux concernant les droits des femmes, la vie privée et la discrimination, le test du VIH et la criminalisation de la non-divulgation de la séropositivité au VIH. Elle est coproductrice des films documentaires du Réseau juridique, Femmes et séropositives : dénonçons l’injustice et Consentement : la non-divulgation du VIH et la loi sur l’agression sexuelle; et elle a dirigé l’élaboration d’un manuel juridique complet sur le VIH, les droits de la personne et le droit. Elle est l’auteure de nombreuses publications, notamment des chapitres de livres, des articles de revues, des ressources communautaires et des orientations législatives sur les droits des femmes dans le contexte du VIH.

Son expérience antérieure inclut le poste de directrice de la recherche à l’Association pour les droits des femmes dans le développement (AWID); ce travail a porté sur la reddition de comptes en matière de droits humains, et sur le commerce international et les politiques d’aide, en collaboration avec des militants pour les droits humains et l’égalité des sexes, à l’échelle internationale.

Alison a également été consultante auprès d’Amnistie internationale, pour la campagne mondiale Mettre fin à la violence contre les femmes; et elle fut stagiaire à l’International Centre for the Legal Protection of Human Rights (INTERIGHTS), établi au Royaume-Uni.

Elle est titulaire d’un baccalauréat en Arts spécialisé en études sur le développement international de l’Université de Guelph; d’un baccalauréat en droit (LL.B.) de l’Université de Toronto; et de maîtrises en droit (LL.M.) et en études légales internationales, de l’Université de New York.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.