Andrew Beckerman — Canadian HIV/AIDS Legal Network

Andrew Beckerman

Andrew s’est joint au conseil d’administration du Réseau juridique en 2014.

Homme gai séropositif, Andrew a contracté le VIH en 1980. Diplômé en architecture de l’Université de Californie à Berkeley, il a travaillé dans sa carrière architecturale à de nombreux designs communautaires – les plus récents étant des modifications à des résidences pour personnes ayant des handicaps physiques. Il a commencé à concevoir et à bâtir des maisons en 1971, après avoir convaincu une association d’épargne de Berkeley d’accorder une hypothèque à un étudiant des cycles supérieurs pratiquement sans le sou.

Andrew a siégé au conseil d’administration d’United Way of the Bay Area (UWBA), où il a reçu un prix de « Bénévole de l’année ». Il y a été l’un des instigateurs du retrait du financement à l’organisme Boy Scouts of America en raison de ses pratiques discriminatoires à l’égard des hommes gais et des jeunes – une infraction claire à la politique de non-discrimination d’UWBA. Il a ensuite déménagé à Santa Fe, Nouveau-Mexique, où il a siégé aux conseils d’administration de Big Brothers/Big Sisters et d’United Way of Santa Fe County (UWSF). En 2002, il s’est vu décerner le prix inaugural de l’action humanitaire d’UWSF pour son service communautaire. Il a été coprésident fondateur du Partenariat de financement pour les lesbiennes et les gais (devenu le « Envision Fund ») de la Santa Fe Community Foundation.

Déménagé à Victoria, Colombie-Britannique, en 2005, il est devenu bénévole à la réception et éducateur public pour AIDS Vancouver Island (AVI). Peu après, il s’est joint au conseil d’administration de l’organisme, dont il a été coprésident et président, et auquel il siège à présent en tant qu’« ancien » président. Il est également membre du conseil d’administration du Pacific Aids Network et bénévole à United way of Greater Victoria. Son travail pour AVI, combiné à un bassin partagé de clients à la Cool Aid Society, le met en contact quotidien avec des pairs à l’intersection de l’infection, des défis de santé mentale et physique, de la consommation de drogue et d’alcool, de l’itinérance de longue durée ou intermittente, des abus émotionnels, physiques ou sexuels au cours de la petite enfance, et des multiples degrés de la discrimination. C’est dans l’interaction avec ses pairs clients et par la collaboration avec ses collègues qu’Andrew a reçu sa formidable éducation canadienne.

Cet article a été publié dans Board Member. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.