Sauter la navigation principale
Faites un don
Contactez-nousSection pour le conseil d'administration

Droits des femmes

Le visage du VIH/sida a beaucoup changé, depuis les premières années de l'épidémie. Les scientifiques occidentaux ont d'abord considéré que le VIH/sida était une menace à la santé des hommes, en particulier des hommes gais. Le temps et des recherches bien tardives ont permis de comprendre que les femmes sont plus vulnérables au VIH que les hommes, sur le plan physiologique, du moins à la transmission hétérosexuelle. Il fallut encore plus de temps pour faire reconnaître l'idée que les facteurs physiologiques ne sont qu'un des éléments responsables de la vulnérabilité des femmes au VIH/sida.

Depuis le début de l'épidémie, les femmes et les filles représentent une partie sans cesse croissante du nombre de nouveaux cas de VIH, tant au Canada qu'à l'échelle internationale, principalement comme suite à des rapports sexuels avec un partenaire masculin qui vit avec le VIH/sida. On n'a pas fait encore assez d'efforts pour s'attaquer à la pauvreté, à la subordination, à la violence ainsi qu'aux violations des droits humains qui alimentent l'épidémie parmi les femmes et qui aggravent ses répercussions sur elles.

Nous faisons des recherches et des analyses sur le rôle du droit dans la perpétuation de la pauvreté des femmes, de leur piètre accès à des soins de santé et à des services sociaux, du manque de sensibilisation au sujet de leurs droits, ainsi que de l'exposition à la stigmatisation et à la discrimination. En étroite collaboration avec des groupes de femmes, nous développons des cadres juridiques et de politiques qui respectent et appliquent les droits humains des femmes, et nous faisons valoir leur bien-fondé, pour réduire les effets disproportionnés du VIH/sida sur les femmes et les filles.

Pour en savoir plus :

Thmes
  • Communaut?s autochtones
  • Discrimination
  • Droit criminel
  • Droits des femmes
  • Immigration et s?jour
  • Microbicides et vaccins
  • Orientation sexuelle et identit? de genre
  • Politiques sur les drogues, r?duction des m?faits
  • Prisons
  • S?curit? du revenu
  • Test de s?rodiagnostic du VIH

  • Travail sexuel
  • Vie priv?e et confidentialit?

Le Réseau juridique canadien VIH/sida est un organisme non-gouvernemental doté du statut consultatif spécial auprès du Conseil économique et social (ECOSOC) des Nations Unies.
Protection des renseignements personnelsRéserve juridiquePlan du site
Réseau juridique canadien VIH/sida
Aller à la navigation principale